La neige de culture

La neige de culture fabriquée par l’écureuil !!!

Lorsque le manteau blanc n’est pas suffisant pour pouvoir pratiquer nos sports favoris sur neige, on fait appel à la neige de culture fabriquée de façon naturelle mais avec l’aide de (euhh pas seulement l’écureuil mais bien) l’homme et certaines conditions nécessaires!!!

En 1963, la 1ère piste en France se pare du canon à neige dans les Vosges. Suivit en 1973 de la 1ère station de ski à s’en équiper à Flaine (Haute Savoie). La neige de culture à pris ainsi une place majeure dans l’organisation d’une station et n’a cessé de de renforcer depuis ces dernières années.

La fabrication de la neige de culture se fait obligatoirement sous 3 éléments:

l’eau = acheminée par un système de tuyaux

l’air = sous pression (besoin d’électricité)

le froid = température sous les 0 degrés Celsius

Ce procédé opère par l’intermédiaire de CANONS À NEIGE, qui permettent de réaliser le mélange de l’eau et de l’air et ainsi de pulvériser sous température négative afin de transformer en neige.

Le canon à neige est composé d’une buse de nucléation et d’une ou plusieurs buses d’atomisation.

LES DIFFÉRENTS CANONS À NEIGE :

Canon à neige monofluide (basse pression) : par un gros ventilateur qui propulse des gouttelettes dans l’air.

+++ : on peut le déplacer aisément, et pas besoin de tuyaux sous pression car il possède un compresseur

— : coût élevé , encombrement

Les buses du canon à neige

canon_a_neige4-1

Les buses du canon à neige en action

topelement-1

Canon à neige / Un grand ventilateur sur roues !!!

Canon à neige bifluide (Haute pression) : système le plus répandu sur les domaines skiables. C’est une perche d’une dizaine de mètres de haut. Il fonctionne face à une détente d’air et d’eau sous pression. Il existe 2 types de canons à neige bifluides :

*mélange interne = eau + air mélangés dans le bec du canon

*mélange externe = eau + air mélangés à la sortie du canon

+++ : prix, capacité de production

— : non déplaçable

Les canons à neige bifluides sont plus répandus du fait de leur prix plus accessible et de leur rentabilité de production.

Canon à neige

Canon à neige, systeme le plus repandu

Canon à neige forte production

Canon à neige de forte production

DIFFÉRENCE ENTRE NEIGE NATURELLE ET NEIGE ARTIFICIELLE : 

Neige naturelle : structure hexagonale, grains de neige de formes différentes et uniques

Neige de culture : structure sphérique (de part l’air + l’eau), grains de neige sphériques et identiques

 

IMPORTANT => La neige de culture est 100% naturelle. Si le procédé de fabrication est artificiel; il reprend cependant le mode de fabrication naturel de la neige. La neige de culture est intégralement constituée d’eau et d’air. Il faut donc bannir le terme de « neige artificielle »; qui est d’ailleurs jamais employé dans le milieu de la neige de culture.

Les canons à neige sont gérés par informatique.

L’eau est acheminée par des réseaux souterrains à tous les enneigeurs. L’eau est stockée dans des lacs naturels ou artificiels.

L’air est acheminée jusqu’aux canons par des tuyaux ou il sera refroidi aux alentours de 0 degrés Celsius.

Les canons à neige sont une véritable innovation, qui permettent aux stations de ski de moyenne montagne d’ouvrir sur une plus grande période hivernale et ainsi de maintenir une activité touristique dynamique. Ils sont un véritable outil d’aide à l’exploitation.

Pour que l’eau ne gèle pas dans les tuyaux, une vidange de l’eau de tout le réseau du domaine est effectué toutes les heures.

Ceux qui préparent le neige du culture sont des NIVOCULTEURS, c’est une profession très récente !

Afin d’éviter les conflits autour de la ressource en eau, les nivoculteurs ont trouvé une parade : la multiplication de retenues collinaires qui stockent l’eau de pluie et de ruissellement depuis la saison précédente.

RECETTE NEIGE DE CULTURE :

De l’eau = prélevée majoritairement dans des retenues collinaires construites à cet effet ou dans les cours d’eau

De l’air = air comprimé qui se détend à la sortie du canon à neige, produit une poche très froide par laquelle passent les gouttelettes ainsi transformées en neige

Du froid = idéalement la température doit se situer aux alentours de -3 degrés Celsius, plus il faut d’énergie pour produire de la neige et moins elle est de qualité

 

CaNoNs À NeIgE = EaU SeCoUrS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *